Wenka Culture


Les jeunes volontaires de Wenka Culture acteurs pour l’avenir de Mayotte


Depuis 2019, l’association Wenka Culture a été agréée structure d’insertion par
l’activité économique et structure d’accueil de volontaires en service civique. Dans le
cadre de son activité, elle gère deux ateliers en chantier d’insertion, portant sur des
actions à caractère environnemental, mais aussi sur de la poterie et de la céramique.


“Sensibiliser c’est notre métier !” L’association Wenka Culture emploie une trentaine
d’agents en insertion et une vingtaine de volontaires en service civique. En août 2021, elle a
lancé une campagne de sensibilisation des habitants du quartier de Mahabourini, à Kawéni.
L’objectif ? Aller au plus près de la population et attirer son attention sur les problématiques
environnementales liées à l’insalubrité, au tri et au cycle des déchets.

Au quotidien, les volontaires en service civique font du porte à porte pour aller au plus près
des habitants. “Géographiquement, le quartier se situe très loin des points de collecte des
déchets et demeure difficile d’accès”, explique le directeur de la structure, Omar Saïd. Petite
particularité, le lit de l’un des cours d’eau de l’île traverse et prend sa source directement
dans le quartier. Un point non négligeable et un écosystème à protéger. En partenariat avec
la préfecture, la DRAJES, la DEETS, la ville de Mamoudzou, la Cadema, l’ARS ou encore la
CRESS, les jeunes volontaires en service civique oeuvrent chaque jour pour préserver
l’environnement de l’île aux parfums.

Par le biais de leurs interventions, les membres de l’association permettent à cette dernière
d’avoir une activité continue et de toucher toutes les générations. De plus, ils peuvent
aujourd’hui se féliciter d’avoir des sollicitations directes de la part des habitants, qui
demandent à réaliser des actions ponctuelles ou connaître les mobilisations à venir. Pour
poursuivre cette démarche, les membres de Wenka Culture pensent déjà à mobiliser
d’autres structures associatives de l’île.