Communauté de communes de Petite-Terre


Petite-Terre mais grandes actions pour la communauté de communes

Opérations de nettoyage et de ramassage, vélos électriques, déchetterie, composteurs… De nombreuses actions sont menées par la Communauté de communes de Petite-Terre) pour « reconquérir la biodiversité » de la deuxième île de Mayotte.

Si Petite-Terre ne jouit que d’une superficie de 11km², ce sont presque 30 000 habitants qu’elle abrite en son sein. Dans ce contexte, la CCPT(Communauté de communes de Petite-Terre) a fort à faire pour préserver les richesses environnementales de l’île. Et ces derniers mois, les 300 agents de l’intercommunalité n’ont pas chômé.

L’année dernière, à l’occasion de la fête de la science 2020, une sortie découverte pour des écoliers avait eu lieu sur la vasière des Badamiers. Celle-ci a également bénéficié d’une opération de nettoyage cet été, lors de la journée internationale pour la conservation de l’écosystème de la mangrove. Plus de 10 tonnes de déchets ont ainsi été évacués, rejoints par 15 autres tonnes le 19 septembre, lors d’une opération de nettoyage organisée à l’occasion du World Clean Up Day.

La CCPT cible aussi sa population : des kits de compostage ont été distribués à 20 foyers, et une déchetterie a été créée en mars 2020. Ouverte tous les derniers samedis du mois, elle a permis l’évacuation de plus de 54 tonnes de déchets, mais aussi et surtout la sensibilisation de la population de Petite-Terre.

C’est dans la même optique que la communauté de communes a décidé de créer une brigade bleue, qui a pour mission de nettoyer et collecter les déchets sur les plages, et une police intercommunale de l’environnement, qui peut notamment verbaliser les dépôts de déchets sauvages. En outre, la CCPT a aussi offert à ses agents 15 vélos électriques, dédiés à leurs déplacements professionnels.