Oulanga Na Nyamba


Oulanga Na Nyamba au service des tortues de Mayotte


Depuis 1998, l’association Oulanga Na Nyamba lutte pour la préservation des tortues
marines de l’île aux parfums. Comme son nom shimaoré l’indique, l’organisation
s’engage activement pour la protection de l’environnement, “Oulanga”, et des tortues
marines, “Nyamba”, de Mayotte.


Si rien ne sert de courir, l’association Oulanga Na Nyamba est arrivée à point nommé pour
protéger les tortues de Mayotte. Bien que l’animal à carapace soit présent en nombre dans
les eaux turquoises du lagon, sa protection n’en demeure pas moins une priorité pour
l’équilibre de la biodiversité. Les passionnés des tortues marines ont alors décidé d’unir
leurs forces pour sensibiliser la population de Mayotte à la protection de ces animaux mais
aussi alerter quant au braconnage important de ces espèces protégées sur les plages de
l’île.

Chaque année, l’association basée en Petite-Terre compte entre 200 et 250 adhérents.
Oulanga Na Nyamba mène quotidiennement des actions de suivi des pontes, de
surveillance des plages pour lutter contre le braconnage, et anime divers ateliers de
sensibilisation. S’il n’y a presque plus besoin de les présenter, les membres de l’association
n’ont de cesse de se mobiliser, et leurs actions ont déjà permis l’arrestation de plusieurs
braconniers condamnés par la justice.

De plus, si l’essentiel de leurs activités se passe dans les communes de Dzaoudzi-Labattoir
et Pamandzi, les bénévoles n’hésitent pas à voir plus grand. Dernière manifestation en date
? La fête de la tortue dans la commune de Sada. Malgré une météo morose, l’événement
réussit à rassembler divers acteurs privés et publics, mais aussi de nombreux visiteurs
autour de l’emblématique animal ovipare.

Enfin, Oulanga Na Nyamba participe activement à l’édification du premier centre de soins
des tortues à Mayotte : la Kaz’a Nyamba. Lequel sera accompagné d’une maison de la
tortue, un espace pédagogique dédié à ces animaux endémiques.