Communauté de communes du Centre-Ouest


La 3CO unit le sport et la nature

Avec son programme sport-nature, lancé depuis presque deux années, la Communauté de communes du Centre-Ouest fait tout pour proposer à ses administrés des activités alliant effort physique et sensibilisation à l’environnement.

Les cascades de Soulou, de Barakani, de Ouangani, le lac Karihani, la mangrove, les forêts… C’est une région regorgeant de richesses que celle du Centre-Ouest, qui relie Mtsangamouji à Sada en passant par Tsingoni et Ouangani. Pour valoriser ce patrimoine naturel remarquable, la Communauté de communes du Centre-Ouest a donc choisi, en 2019, de promouvoir la pratique du « sport-nature », ou comment profiter d’une activité physique pour découvrir et protéger le lieu dans lequel on la pratique.

Depuis, le programme est l’un des fers de lance de la 3CO, qui avait souhaité dès le départ que les sports nature soient « un des piliers du développement économique et touristique du territoire ». L’intercommunalité a notamment développé une formation en partenariat avec la Direction de la Jeunesse et des Sports (DJSCS) de Mayotte. Grâce à cette dernière, 12 jeunes stagiaires œuvrant en centre d’accueil collectif des mineurs (centres de loisirs, par exemple) ont eu accès à différents sports-nature afin qu’ils en reproduisent ensuite l’activité sur leur lieu de travail. Si ces douze jeunes personnes étaient mahoraises, une autre douzaine venait de l’étranger, et notamment de Madagascar, La Réunion, les Seychelles, Djibouti, Maurice et les Comores, afin de les amener également à découvrir et s’approprier les éléments de mise en place d’encadrement et d’animation des sports de la nature. La 3CO peut se targuer d’avoir joint les actes aux paroles, puisqu’elle a acheté des valises de course d’orientation, des paddles, des kayaks ou encore une vingtaine de VTT.

Ces derniers sont d’ailleurs l’outil de VTT Centre, jeune association qui propose des sorties en vélo le week-end sur les différents sentiers de Mayotte, tout en sensibilisant le public à la protection de l’environnement. La visite des cascades de Barakani et de Ouangani a notamment permis à quelques cyclistes de prendre conscience de la richesse de la biodiversité du Centre-Ouest.