Commune de Boueni


Une Bouéni en mission pour l’environnement

Isolée au sud-ouest de l’île, la commune de Bouéni et ses sept villages agissent durablement pour préserver leur patrimoine naturel et leur biodiversité.

Si le Sud se définit comme la « perle de Mayotte », la commune de Bouéni n’est pas étrangère à son éclat. Concernés par les enjeux environnementaux, ce sont notamment les habitants de la municipalité du sud-ouest qui agissent pour la préservation de leur environnement. A l’image de celles et ceux du village de Moinatrindri, qui ont bataillé durant plusieurs années pour reboiser les padzas des alentours, désormais renommés « parc botanique Mdoumbajou ». Ces parcelles de terre aride, véritables fléaux naturels, ont été comblés par le travail acharné des villageois.es, regroupés au sein de l’ACEEM (association culturelle, environnementale et éducative de Moinatrindri).

Mais la commune de Bouéni elle-même n’est pas en reste. Ces derniers temps, la ville a effectivement multiplié les panneaux solaires sur les toitures des équipements et bâtiments publics, permettant une consommation d’énergie plus écoresponsable. Les services de la municipalité ont aussi été en première ligne dans la bataille contre les carcasses de véhicules hors d’usage jonchant les bords des routes, en faisant de leur évacuation une priorité.

A l’occasion de la récente course de laka, à Bambo-Ouest, dont la commune de Bouéni était co-organisatrice, une sensibilisation à l’environnement a aussi eu lieu. Avec la volonté de mener une journée sans plastique, les participants en pirogue ont chacun reçu une gourde, et les énergies durables ont aussi été prônées lors de l’événement. Sur le territoire de Bouéni, toutes les occasions sont bonnes pour sensibiliser à l’écologie et à la préservation de la biodiversité !